Le premier prêt COVID-19 garanti par l’État

Le 5 mai 2020, il y a donc exactement un an, le premier prêt contracté par une entreprise dans le cadre du régime des prêts garantis par l’État, a pris effet. Depuis lors, la Trésorerie de l’État, en charge de la gestion des prêts garantis, en a enregistré 382 à hauteur de 176,25 millions d’euros, dont l’État luxembourgeois garantit 85%, à savoir 149,8 millions d’euros.

En termes de distribution des prêts par secteur selon la codification NACE, c’est celui du commerce qui a bénéficié le plus de prêts garantis (environ 28,3%), suivi du secteur de l’hébergement et de la restauration (19,9%) ainsi que de la construction (17%).

Pierre Gramegna, ministre des Finances, commente: «Le régime des prêts garantis constitue un instrument phare qui permet à nos entrepreneurs et entreprises de faire face à la pandémie et de préparer la relance. Je tiens à remercier les banques qui ont pris leurs responsabilités et ont fait preuve de solidarité dans cette crise en rendant ce régime possible, en complément des moratoires sur prêts accordés dès le début de la crise. Au travers du régime des prêts garantis, venant utilement compléter la gamme de leurs produits et services classiques, les banques continuent à jouer un rôle de premier plan pour accompagner la sortie de crise.»

Le régime, qui a été annoncé le 25 mars 2020 dans le cadre du programme de stabilisation de l’économie, a connu un franc succès dès les premiers mois de son implémentation, montrant un besoin prononcé des entreprises pour ce type d’aide. Ainsi, au cours des trois premiers mois, 222 prêts garantis ont été accordés par l’État pour un montant total de 95,6 millions d’euros.

Le 21 avril 2020, Pierre Gramegna a signé avec les représentants des banques BCEE, BIL, BGL BNP Paribas, Banque de Luxembourg, Raiffeisen, ING, Bank of China et la Banque BCP la convention encadrant le régime des prêts garantis.

À travers ce régime des prêts garantis, l’État garantit à hauteur de 2,5 milliards d’euros sur une durée maximale de 6 ans des prêts bancaires aux entreprises. Les entreprises peuvent solliciter leur banque pour souscrire un prêt qui pourra s’élever jusqu’à 25% de leur chiffre d’affaires, et qui bénéficiera d’une garantie de l’État à hauteur de 85%.

Initialement limité dans le temps jusqu’au 31 décembre 2020, le régime a été prolongé jusqu’au 30 juin 2021. Actuellement, le projet de loi n°7804, déposé à la Chambre des députés en date du 20 avril dernier, prévoit une prolongation supplémentaire du programme jusqu’au 30 décembre 2021.

Il est à noter qu’à l’heure actuelle, l’État luxembourgeois n’a pas encore dû intervenir en tant que garant sur un prêt non remboursé, ce qui démontre la résilience du tissu économique luxembourgeois et la reprise de l’activité observée depuis quelques mois.

Communiqué par: ministère des Finances

Plus de brèves: