Semaine mondiale de la vaccination 2021

Alors que le monde se concentre sur de nouveaux vaccins d’une importance capitale pour se protéger contre la COVID-19 et mettre fin à la pandémie, il reste nécessaire de veiller à ce que les vaccinations systématiques ne soient pas oubliées. «Les vaccins sauvent des vies! Leur efficacité est démontrée. Et le maintien d’une couverture vaccinale élevée est important pour empêcher la résurgence et la propagation de maladies infectieuses éradiquées», rappelle la ministre de la Santé, Paulette Lenert.

Ainsi, la plupart des vaccinations administrées chez les nourrissons et les jeunes enfants sont essentielles et procurent une protection précoce et durable. Une protection précoce est indispensable pour réduire le risque d’acquérir une infection évitable dès que possible, et elle est particulièrement importante pour la coqueluche, qui peut être mortelle chez le nourrisson, et pour certaines maladies invasives bactériennes, comme la méningite. De nombreuses vaccinations administrées chez le nourrisson et le jeune enfant, comme la vaccination contre l’hépatite B ou la rougeole, procurent en outre une protection tout au long de la vie.

À côté de la vaccination des nourrissons, le ministère de la Santé lance également un vif appel aux adultes de mettre à jour leur vaccinations. Certaines vaccinations nécessitent des rappels ultérieurs, aussi bien chez l’enfant (à l’âge de 5-6 ans), que chez l’adolescent et l’adulte (tous les 10 ans). C’est le cas de la vaccination contre la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos et la coqueluche.

La rougeole, les oreillons et la rubéole sont des maladies graves, très contagieuses et peuvent avoir de sérieuses complications tant chez les enfants que chez les adultes. Devant la recrudescence de la rougeole, tous les adultes nés après 1980, qui n’ont pas reçu 2 doses du vaccin combiné rougeole-oreillons-rubéole (ROR), sont invités à faire un rappel de vaccination.

«Les vaccins nous rapprochent!»

«Les vaccins nous rapprochent», tel est le thème de la Semaine mondiale de la vaccination, qui se déroule chaque année au cours de la dernière semaine du mois d’avril.

Des millions de vies sont sauvées chaque année dans le monde grâce à la vaccination, selon l’OMS. Au cours des dernières décennies, les vaccins ont réussi à éradiquer des maladies mortelles. La pandémie de COVID-19 a bouleversé nos vies et a modifié nos habitudes. Elle nous empêche de prendre nos proches dans nos bras, de passer du temps avec nos amis et d’être auprès de ceux que nous aimons.

«La pandémie actuelle a démontré l’importance de la vaccination. Maintenant, grâce aux efforts conjoints de la communauté médicale globale, nous avons la chance d’avoir accès à des vaccins contre le SARS-CoV-2. Saisissons-la! Bien que les vaccins ne soient pas une solution miracle, ils nous aideront à endiguer la pandémie et ses effets sur notre santé et à regagner petit à petit un mode de vie où nous pourrons à nouveau être ensemble», déclare la ministre. «Les vaccins nous rapprochent et nous rapprocheront!»

Lien(s) utile(s)

Liens vers nos sites

Liens vers nos publications

Sites externes

Communiqué par: ministère de la Santé

Plus de brèves: