Sociétés pacifiques et inclusives

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, a participé le 14 avril 2021 à la réunion ministérielle sur la construction de sociétés pacifiques et inclusives grâce à la justice pour tous, qui s’est tenue par visioconférence.

La réunion ministérielle s’est penchée, dans le cadre de la pandémie, sur la mise en œuvre de l’objectif de développement durable 16 de l’Agenda 2030, portant sur la paix, la justice et les institutions efficaces. La pandémie a en effet aggravé les inégalités et les injustices dans le monde entier, et exposé les vulnérabilités des Etats les plus fragiles.
Dans ce contexte, le ministre Asselborn a souligné que « l’aspiration à la justice, à l’égalité et à l’équité est universelle. » Le respect pour les droits humains reste primordial, y inclus la participation démocratique et l’égalité devant la loi.
Le ministre des Affaires étrangères et européennes a souligné la différence entre l’Etat de droit, qui garantit la protection des personnes les plus vulnérables, et la répression par la loi, qui représente l’abus du droit pour protéger les privilèges des puissants.
Enfin, le chef de la diplomatie luxembourgeoise a exprimé le soutien du Luxembourg à la lettre conjointe destinée au Secrétaire général des Nations Unies au sujet de la justice centrée sur les personnes.

Communiqué par: ministère des Affaires étrangères et européennes

Plus de brèves: