Indemnité non remboursable

Dans le contexte de la crise du COVID-19, la Direction générale des classes moyennes a mis en place le 29 janvier 2021 une troisième indemnité non remboursable en faveur des indépendants. Au jour d’aujourd’hui, 2.050 demandes ont été enregistrées. En huit jours seulement, plus de 1.000 dossiers ont déjà été payés ce qui équivaut à un versement d’environ 3 millions d’euros.

Pour rappel, le montant de cette aide financière varie en fonction de la tranche de revenu cotisable dans laquelle l’indépendant se situe, ces montants étant fixés à 3.000, 3.500 et 4.000 euros. L’octroi de cette indemnité est soumis à plusieurs conditions. Le demandeur doit ainsi avoir le statut d’indépendant à titre principal, être affilié en tant que tel à la sécurité sociale depuis le 31.12.2020 au moins, rencontrer des difficultés financières temporaires qui ont un lien de causalité direct avec la pandémie COVID-19 et son revenu professionnel doit être au moins égal ou supérieur à un tiers du salaire social minimum et ne doit pas dépasser le montant de deux fois et demi le salaire social minimum.

Les informations détaillées sont disponibles sur le site Guichet.lu.

Le ministre des Classes moyennes, Lex Delles, souligne que «la Direction générale des classes moyennes traite chaque dossier rapidement et soigneusement afin de garantir un soutien efficace aux indépendants. J’invite donc tous les indépendants éligibles à introduire une demande d’aide. Cette troisième indemnité non remboursable s’inscrit dans le cadre d’une multitude de mesures de soutien. La Direction générale des classes moyennes a versé plus de 280 millions d’euros aux entreprises et indépendants depuis le début de la pandémie du Covid-19.»

Communiqué par: Direction générale des classes moyennes

Plus de brèves: