Soutien aux entreprises

Eu égard aux répercussions économiques directes et indirectes des nouvelles mesures de restriction, le gouvernement a décidé d‘étendre le bénéficie de la contribution temporaire de l’État aux coûts non couverts de certaines entreprises prévues par la loi du 19 décembre 2020 aux entreprises du secteur du commerce de détail en magasin et des secteurs y assimilés, tel que le secteur des soins à la personne.

En outre, il a été décidé d‘augmenter pour toutes les entreprises éligibles la prise en compte des charges d’exploitation de 75% à 100% pour les mois de novembre et décembre 2020 et le mois de janvier 2021.

Pour rappel, l’aide coûts non couverts s’adressait initialement aux secteurs du tourisme, de l’Horeca, de l’évènementiel, de la culture, du divertissement et aux gestionnaires d’organismes de formation professionnelle continue. Elle sera allouée sous forme de subventions en capital mensuelles calculées sur base des coûts non couverts aux entreprises qui, au cours de tout ou d’une partie de la période se situant entre le 1er novembre 2020 et le 30 mars 2021, auront subi une perte du chiffre d’affaires mensuel d’au moins 40% par rapport au mois correspondant de l’année 2019. L’intensité maximale de l’aide s’élève à 70 % des coûts non couverts éligibles pour les moyennes et grandes entreprises et à 90 % des coûts non couverts éligibles pour les micro- et petites entreprises. En outre, le montant de l’aide ne peut pas dépasser 20.000 euros par mois pour une microentreprise, 100.000 euros par mois pour une petite entreprise et 200.000 euros par mois pour une moyenne et grande entreprise.

Communiqué par: Direction générale des classes moyennes

Plus de brèves: