Masques respiratoires «made in Luxembourg»

En marge d’une visite au Technoport à Foetz, le ministre de l’Économie, Franz Fayot, a signé, en date du 16 décembre 2020, une convention avec la société Molecular Plasma Group (MPG) pour cofinancer le projet «Virucidal» portant sur le développement et la production de masques chirurgicaux innovants aux propriétés virucides.

Hébergée au Technoport, la start-up a développé une technologie unique basée sur l’utilisation des plasmas afin d’optimiser la protection des masques de protection respiratoire «made in Luxembourg» contre la COVID-19. MPG a perfectionné une technologie de traitement de surface et l’a rendue compatible avec une production industrielle de masques chirurgicaux «made in Luxembourg», en collaboration avec l’entreprise Santé Services SA et une entreprise allemande. Le cofinancement du projet se base sur le régime d’aides du ministère de l’Économie qui soutient des projets de recherche industrielle et de développement expérimental permettant la production et le développement de produits contribuant à combattre la crise sanitaire liée à COVID-19.

Créée en 2016 en tant que spin-off issue des instituts de recherche luxembourgeois LIST et de l’Institution flamande pour la recherche technologique (VITO), MPG emploie actuellement 13 personnes au Luxembourg. MPG avait participé avec succès au programme d’accompagnement des startups «Fit4Start HealthTech» dont elle a été graduée en mars 2019.

À l’occasion de la signature de la convention, le ministre de l’Économie, Franz Fayot, a déclaré: «Innover requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité. Or, la pandémie de COVID-19 est un vecteur indiscutable de changements. Le projet de MPG en est un bel exemple. Le parcours de l’entreprise au Luxembourg démontre la maturité de l’écosystème national des technologies de la santé qui contribuent à lutter contre la pandémie de COVID-19.»

Lors de la visite, Marc Jacobs, CEO de MPG, a déclaré: «Le support du ministère de l’Économie est un facteur clé qui nous permet d’exécuter ce projet R&D en un temps record. Grâce au soutien de l’ensemble de nos partenaires luxembourgeois dont des instituts de recherche, nous aurons un impact significatif dans la lutte contre la COVID-19.»

Communiqué par: ministère de l’Économie

Plus de brèves: