Gel sur l’augmentation des loyers

L’ampleur de la crise sanitaire et économique liée à la pandémie de la COVID-19 et risquent d’avoir comme conséquence que de nombreux locataires se voient confrontés à des difficultés économiques et financiers et ceci d’autant plus au cas où leur bailleur déciderait une augmentation du loyer en ces moments difficiles.

En date du 20 mai 2020, le gouvernement en conseil avait déjà décidé un gel temporaire de toute augmentation du loyer – pour tous les contrats de bail à usage d’habitation jusqu’à la fin de l’année 2020.

Or, au vu de l’augmentation importante du risque d’infections en cette saison d’automne et qui risque de perdurer jusqu’au printemps prochain, le gouvernement a décidé de prolonger le gel temporaire des hausses de loyer de 6 mois, donc jusqu’au 30 juin 2021. Ceci a été fait conformément aux décisions prises à l’égard de la prolongation du chômage partiel.

À cet égard, le ministre du Logement, Henri Kox, a confirmé: «Le gouvernement fera son possible pour atténuer l’impact économique de la pandémie sur la situation des personnes aux revenus modestes. Cette action sur le gel des augmentations des loyers en fait partie.»

Communiqué par: ministère du Logement

Plus de brèves: