Une situation budgétaire saine au début 2020

Pierre Gramegna dépose le projet de loi du compte général 2019

En date du 29 septembre 2020, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a déposé à la Chambre des députés le projet de loi portant règlement du compte général de l’exercice 2019. Le compte général est l’exercice annuel qui permet de comparer le budget voté par la Chambre des députés avec l’exécution budgétaire effective au cours de l’année en question.

Selon les principes comptables de la loi de 1999 sur la comptabilité de l’État, le compte général de l’année 2019, hors opérations financières, s’est clôturé avec un déficit de -128,8 millions d’euros. Ceci correspond à une amélioration de l’ordre de 686,5 millions d’euros par rapport au budget voté, qui renseignait un déficit de -815,3 millions d’euros.

Cette nette amélioration s’explique essentiellement par une hausse importante au niveau des rentrées fiscales, de sorte que les recettes dépassent de 4,87% le montant estimé au budget voté. Au niveau des dépenses, l’exécution budgétaire a été en ligne avec le niveau prévu au budget voté, avec un écart de seulement 0,71%.

La présentation du compte général suivant la norme comptable européenne SEC2010, fait état d’un solde excédentaire de l’Administration centrale de +60 millions d’euros. Comparé au solde de -650 millions d’euros prévu dans le budget voté, il s’agit d’une différence de 710 millions d’euros. Ces résultats confirment la tendance constatée selon les principes comptables de la loi de 1999 et soulignent le bien-fondé de la gestion budgétaire menée au cours des dernières années.

Pierre Gramegna commente: «Au début de l’année 2020, les comptes de l’État étaient proche de l’équilibre et la situation budgétaire saine. C’est grâce à cette situation de départ favorable que nous avons pu réagir rapidement et déployer toutes les mesures nécessaires pour stabiliser l’économie pendant la pandémie du COVID-19. C’est dans cet esprit également que je présenterai dans moins de trois semaines le projet de budget de l’État pour l’exercice 2021, à travers lequel le gouvernement poursuivra sa politique de stabilisation et de relance de l’économie.»


Communiqué par: ministère des Finances

Plus de brèves: