Restructuration d’ArcelorMittal

Suite à l’annonce d’ArcelorMittal de réduire les effectifs sur ses sites luxembourgeois, le ministre de l’Économie, Franz Fayot prend position:

« Nous vivons actuellement un moment sombre dans l’histoire sidérurgique du pays. Je pense avant tout aux salariés qui se retrouvent dans une situation difficile et qui, avec leurs familles, vivent dans l’incertitude. J’insiste pour que la réduction des effectifs se fasse de manière la plus sociale possible, le cas échéant en ayant recours aux instruments existants dans le cadre de la politique de maintien dans l’emploi.

Considérant qu’ArcelorMittal est un acteur prépondérant dans l’histoire sidérurgique du pays et qui a bénéficié pendant de longues années du soutien gouvernemental pour rester compétitif, je tiens aussi à ce que l’entreprise prenne ses responsabilités en appliquant l’esprit du modèle social luxembourgeois. Nous attendons du sidérurgiste un engagement fort et des gages de pérennité en faveur de ses sites luxembourgeois.

L’industrie luxembourgeoise n’est pas épargnée par les changements structurels et conjoncturels amplifiés par la crise liée au Covid-19. Le programme gouvernemental plaide pour le maintien d’une base industrielle forte au Luxembourg. Afin de garantir la pérennité des activités sidérurgiques, y compris chez ArcelorMittal, le ministère de l’Économie continue à adopter une politique industrielle résolument orientée vers l’avenir et misant sur des technologies durables et innovantes qui sont à la pointe du progrès. »

 

Communiqué par: ministère de l’Économie

Plus de brèves: