Mécénat culturel

Un soutien indispensable !

« L’État n’est pas propriétaire de la culture, ni des biens culturels, ni enfin le spiritus rector », statuait une note du gouvernement au comité directeur du Fonds culturel national en 1984, insistant sur la démocratisation non seulement de la création artistique et culturelle, mais aussi de sa « consommation ». La première vocation du Fonds culturel national a toujours été de susciter et d’organiser le mécénat culturel privé au Luxembourg, les dons émanant de sources privées étant indispensables à un secteur culturel dynamique.

Le Fonds culturel national souhaite rendre hommage à ses mécènes et partenaires. Votre générosité et votre soutien contribuent au rayonnement de la scène culturelle !
Par le biais de bourses et résidences d’artistes, dispositifs de soutien qui visent la professionnalisation, la recherche et/ou le perfectionnement sur une plus longue durée, la mobilité et la présence de jeunes talents, d’artistes confirmés ainsi que de professionnels du secteur luxembourgeois à l’étranger sont renforcées et valorisées.
Par ailleurs, le Fonds culturel national envisage de poursuivre et de diversifier son programme de bourses et résidences et est toujours à la recherche de mécènes prêts à parrainer et donc à contribuer au financement de cette offre.

De même, le Fonds culturel national remercie chaleureusement tous les donateurs qui, par le biais de dons en espèces ou en nature, contribuent constamment à l’enrichissement du patrimoine culturel luxembourgeois et de la création artistique.
Figurant parmi les organismes autorisés à recevoir des dons fiscalement déductibles, le Fonds culturel national peut accorder l’agrément à des associations qui souhaitent profiter des dons en espèces pour financer des activités culturelles. En outre, le Fonds culturel national peut recevoir des dons en nature (objets d’art, mobilier, livres, objets de collection ou des documents qui sont d’une haute valeur culturelle, artistique ou historique), soit sans indication de destination, soit pour le compte de certains organismes limitativement énumérés dans la loi ou autres organismes culturels reconnus d’utilité publique par une loi spéciale ou en vertu de la législation sur les associations sans but lucratif et les fondations.

Affaibli suite aux circonstances exceptionnelles engendrées par la crise du COVID-19, le secteur culturel luxembourgeois, comme de nombreux autres domaines, doit faire face à une période à venir qui s’annonce difficile. En ces moments d’incertitude, le mécénat culturel est plus que jamais une forme de soutien indispensable !

Fonds culturel national, Mécénat culturel

Plus de brèves: