En cas de forte chaleur

Des températures estivales, élevées, sont annoncées pour les jours à venir. Pour profiter pleinement de ce beau temps sans encourir des risques pour votre santé, le ministère de la Santé rappelle les précautions à prendre:

  • Buvez régulièrement et sans attendre d’avoir soif: minimum 1,5 litre par jour. Préférez de l’eau minérale ou de l’eau pétillante. L’eau de source (en bouteilles ou de l’eau du robinet) pourrait éventuellement manquer de sels minéraux. En supplément, vous pouvez consommer des boissons légèrement sucrées (jus dilué de moitié avec de l’eau, infusions légèrement sucrées). Limitez au maximum la consommation de café/thé, de boissons trop riches en sucres/caféine qui ont des effets diurétiques.
  • Limitez votre exposition au soleil, spécialement aux heures les plus chaudes: se couvrir la tête et utiliser une crème antisolaire adéquate est également indiqué en cas d’exposition au soleil.
  • Évitez les efforts physiques intenses et les activités sportives aux heures les plus chaudes.
  • Maintenez les portes extérieures et fenêtres fermées tant que la température extérieure dépasse la température intérieure; baissez les volets/stores des fenêtres exposées au soleil; profitez des températures plus fraîches de la soirée, de la nuit ou de la matinée pour bien aérer votre habitation.

Si vous avez une personne fragile, vivant seule, dans votre entourage (famille, voisin, etc.), proposez-lui d’aller la voir au moins une fois par jour durant une forte vague de chaleur pour l’aider notamment à s’hydrater correctement et voir si la chaleur ne porte pas atteinte à sa santé.

Pour des questions spécifiques sur des problèmes de santé en cas de grande chaleur, des informations supplémentaires peuvent être demandées auprès de la Direction de la santé – Division de l’inspection sanitaire au numéro de téléphone (+352) 247-85653.

Une brochure d’information détaillant les recommandations en cas de canicule peut être consultée sur le site http://www.sante.public.lu/fr/prevention/canicule.

 

Communiqué par: ministère de la Santé

Plus de brèves: