Triennale Jeune Création

Le réseau d’artistes se construit en ligne, en attendant l’exposition en 2021.

Dans l’impossibilité de mettre en place un projet d’envergure comme celui de la Triennale dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les Rotondes et le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain reportent la 5e édition de la Triennale Jeune Création mais lancent une plateforme d’échange en ligne pour les artistes qui y participeront.
Initialement programmée du 26 juin au 30 août 2020, la 5e édition de la Triennale Jeune Création est reportée en 2021. Après un vernissage prévu le 1er juillet 2021, la Triennale se tiendra du 2 juillet au 29 août 2021, aux Rotondes et au Casino Luxembourg parallèlement.
Cette cinquième édition restera placée sous le thème « Brave New World Order ». Quarante artistes – 25 femmes, 12 hommes, un collectif 100% masculin et deux duos mixtes – travailleront sur le sujet. Seize d’entre eux sont originaires du Luxembourg, 18 de France, 3 d’Allemagne et 3 de Belgique.
Ce thème, choisi par le commissaire de l’exposition, le directeur du Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Kevin Muhlen, invite les millenials à faire des propositions qu’ils/elles jugent importantes pour la compréhension de leur génération et du monde tel qu’ils/elles le perçoivent dans sa réalité actuelle et son futur. Au vu des changements qui ont traversé notre société ces dernières semaines, on peut logiquement s’attendre en 2021 à des propositions fort différentes de celles qui auraient dû être présentées cet été.

Une plateforme web bravenewworldorder.lu
La mise en réseau d’artistes constitue l’une des finalités de la Triennale depuis sa première édition. Mais malgré l’assouplissement des règles de confinement, les rencontres physiques entre inconnu.e.s de pays différents restent compliquées. C’est donc sur une plateforme digitale, lancée aujourd’hui, que le réseau d’artistes se construira. Le site bravenewworldorder.lu constitue une plateforme d’échange instaurant un dialogue entre les artistes et contrant leur retrait forcé des événements publics.
En attendant l’exposition de l’été 2021, cette plateforme web permet également de rendre visibles les membres de cette communauté digitale, tou.te.s issu.e.s d’une génération qui a à peine connu la vie sans Internet et les réseaux sociaux. Elle met aussi en lumière le travail effectué en amont de la Triennale. Les visiteurs du site peuvent ainsi profiter des réflexions et des échanges entre les artistes.

Le contenu du site évoluera au fil du temps et le forum sera un lieu de discussion animé accueillant régulièrement des invité.e.s. Kevin Muhlen, commissaire de l’exposition, a déjà lancé un premier sujet suite au constat que sa note d’intention rédigée en avril 2019 a pris une toute autre dimension avec la crise du COVID-19.

En partenariat avec la banque ING

Plus de brèves: