Surveillance des élèves avant 8 heures

Le 18 mai 2020, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, et le bureau du SYVICOL (Syndicat des villes et des communes luxembourgeoises), présidé par Emile Eicher, se sont concertés sur la surveillance à assurer au profit des élèves de l’enseignement fondamental avant 8 heures.

Les précisions suivantes sont données par rapport à l’annonce de cette surveillance faite par le ministre Claude Meisch lors de la conférence de presse du 15 mai dernier:

  • Les cours et les études surveillées dans le cadre du système en alternance seront organisés en principe de 8 heures à 13 heures à partir du 25 mai 2020.
  • À partir de cette date, une surveillance sera assurée dans la cour de récréation 10 minutes avant le début des cours respectivement des études surveillées.
  • À partir du 8 juin 2020, une surveillance sera organisée pour les enfants de parents assurant une activité essentielle et nécessitant absolument une prise en charge de leurs enfants dès 7 heures. Cette surveillance s’adressera à un nombre très réduit de parents.
  • Les modalités de cette surveillance seront définies en étroite collaboration avec les directions de l’enseignement fondamental et le SYVICOL et communiquées avant le congé de la Pentecôte.

Communiqué par: Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse / SYVICOL

Plus de brèves: