Antidopage – Bilan2019

208 contrôles urinaires ont été effectués pendant l’année écoulée par les agents de contrôle de l’Agence luxembourgeoise antidopage (ALAD), auxquels il y a lieu d’ajouter 22 contrôles réalisés à l’étranger sur des sportifs luxembourgeois à la demande de l’ALAD. En plus, 5 contrôles se sont soldés par un «no show», les sportifs n’étant pas à l’endroit indiqué par eux dans le système de localisation ADAMS. À noter qu’un sportif est seulement sanctionné s’il totalise 3 «no-show» endéans 12 mois, ce qui en l’occurrence n’était pas le cas.

149 contrôles ont eu lieu lors de compétitions dont 51 de façon inopinée.

81 contrôles ont eu lieu hors compétition sur des sportifs d’élite luxembourgeois. Ils incluent les 22 contrôles réalisés à l’étranger dont question plus haut. 43 contrôles comportaient des prélèvements à la fois urinaires et sanguins.

8 contrôles sanguins supplémentaires ont été réalisés dans le cadre du passeport hématologique.

Pour 57 contrôles, la gestion des résultats est revenue à la fédération internationale puisque la compétition se trouvait sur le calendrier de fédérations internationales.

228 analyses étaient négatives. Aucun athlète licencié au Luxembourg n’a été contrôlé positif. Pour 2 analyses d’athlètes étrangers, la gestion des résultats est toujours en cours.

Communiqué par: Agence luxembourgeoise antidopage

Plus de brèves: