L’UNESCO donne feu vert au “tronçon B du tram”

Dans sa réunion du 7 novembre 2018, le Comité de gestion de l’UNESCO Site Management « Ville de Luxembourg, vieux quartiers et fortifications » a pris connaissance de l’avis rendu le 6 novembre courant par le Centre du patrimoine mondial auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) concernant l’aménagement du « tronçon B » du tram. Celui-ci traverse la zone tampon de l’UNESCO entre la place de Bruxelles et la place de Paris.
L’UNESCO note qu’« il n’y a aucun inconvénient à la prolongation d’un tramway vers la gare dont les rames n’encombrent pas plus le paysage que les autobus ou les automobiles. C’est au contraire un progrès dans la vie urbaine ». Le Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS) qui a examiné le projet pour le Centre du patrimoine mondial « ne peut par ailleurs que souscrire aux recommandations de la Commission luxembourgeoise pour la coopération avec l’UNESCO. Sous les mêmes réserves que cette commission, l’organisation consultative ne formule aucune observation complémentaire sur ce projet. »
Satisfait par cette réponse, le Comité de gestion continuera à suivre de près l’évolution du chantier du tram sur le site du patrimoine mondial a précisé Simone Beck, la Présidente de la Commission luxembourgeoise pour la coopération avec l’UNESCO à la sortie de la réunion du Comité de gestion.


Communiqué par: ministère de la Culture

Plus de brèves: