Prolifération importante des populations de typographes

Suite aux fortes chaleurs et à la sécheresse exceptionnelle de cet été, les populations de typographes, insectes ravageurs de l’épicéa, ont connu une prolifération importante au Grand-Duché du Luxembourg comme dans le reste de l’Europe centrale.

En conséquence, les propriétaires forestiers doivent faire preuve d’une vigilance accrue eu égard à la situation actuelle en vue de limiter la prolifération de l’insecte et les dégâts dans leurs forêts.

Les symptômes de présence du typographe sont les trous de pénétration, l’écoulement de résine, la sciure sur l’écorce, le décollement d’écorce avec des galeries sous l’écorce (fin du développement des insectes, départ imminent ou réalisé) et le rougissement du houppier (souvent bien après le départ des insectes).

Les principales mesures de prévention sont:
l’évacuation des bois des exploitations hivernales avant l’envol printanier du typographe;
l’évacuation des bois des exploitations estivales dans les meilleurs délais: cette mesure rend le développement d’une génération complète d’insectes en forêt impossible;
le choix d’essences adaptées à la station et la constitution de peuplements mélangés avec une proportion élevée de feuillus.
La lutte active est à organiser de la manière suivante:
passages à intervalle régulier dans les peuplements pour identifier et marteler les arbres touchés;
abattage des arbres touchés et leur évacuation de la forêt dans les délais les plus courts;
écorçage comme moyen de lutte efficace et absolument indispensable si les arbres ne peuvent pas être directement évacués de la forêt;
gestion des rémanents.
Il est rappelé que les coupes rases ne sont pas recommandées, sauf en cas de risque pour la stabilité du peuplement.

Si l’âge des arbres à couper est inférieur à 50 ans et/ou si la coupe a une étendue supérieure à 50 ares, il est rappelé aux propriétaires de respecter les procédures ci-dessous en introduisant auprès de l’Administration de la nature et des forêts:
une déclaration de coupe d’urgence (âge des arbres < 50 ans); une demande d’autorisation dans le cadre de la loi du 18 juillet 2018 concernant la protection de la nature et des ressources naturelles (coupe > 50 ares).
Les formulaires sont disponibles auprès de l’Administration de la nature et des forêts et les dossiers seront traités en priorité.

Pour plus de détails, veuillez consulter la note technique «Le typographe et sa gestion» qui est disponible en langues française et allemande sur www.emwelt.lu.

Communiqué par: ministère du Développement durable et des Infrastructures / Administration de la nature et des forêts

Plus de brèves: