Un service d’une autre époque

Carbon G.

Créé il y a tout juste cinq ans, «Au bon marché» est un concept de buvette mobile ayant su allier convivialité, ambiance rétro et produits locaux haut de gamme. Georges Carbon, patron de l’entreprise Carbon G. et créateur de ce concept innovant, en parcourt avec nous les différentes facettes. Explications.

 

L’essence du concept

Né dans une famille amatrice de véhicules anciens, Georges Carbon est très vite devenu un grand passionné de ce domaine. Epicurien et bon vivant, il achète en 2009 un Citroën HY et avec un ami vigneron de la maison Alice Hartmann, ils ont la folle idée de créer un concept de buvette mobile proposant des produits luxembourgeois de qualité.

C’est ainsi qu’il y a cinq ans, Georges Carbon a restauré ses véhicules et les a équipés d’un bar à la mode des années 50. «Attiré par la France et nostalgique des ambiances des foires et marchés français, j’ai décidé d’appeler le concept « Au bon marché »», nous explique le directeur.

 

Des véhicules d’époque

Le Citroën HY est sorti en 1948 et a été fabriqué jusqu’en 1982; ceux de la société sont de 1958 et 1959. Si les véhicules semblent aujourd’hui atypiques, il fut un temps où tous les artisans et forains en possédaient. «Avec leur tôle ondulée, on appelait ce camion un panier à salade et son capot faisait penser à un nez de cochon», nous raconte Georges Carbon. Ce petit camion est un véritable ambassadeur de sympathie et les produits qui y sont proposés renforcent l’image locale, durable et conviviale du concept.

Aujourd’hui les camions sont équipés de frigos, d’un bar avec deux tireuses à bière pour y installer des fûts différents ainsi que de luminaires. Ils sont régulièrement entretenus dans les ateliers de la société Carbon G.

 

La qualité du service

L’un ou l’autre drink truck peut être loué par des particuliers ou entreprises de tous domaines pour différents événements (mariage, anniversaire, départ à la retraite, inauguration,…); leur clientèle est donc assez variée. L’aspect pratique pour le client est qu’il ne doit rien préparer et ne doit même pas se déplacer: le camion vient à lui avec tout le matériel nécessaire, même à l’étranger!

«Récemment, nous avons animé l’inauguration d’un pont dans le nord du pays. Celle-ci s’est déroulée sur le pont même, à un endroit où aucun confort ne peut a priori être trouvé. Notre concept trouve alors tout son sens puisque nous prenons en charge la décoration ainsi que le matériel pour faire de l’événement un succès», se souvient Georges Carbon. Les serveurs, habillés d’époque, s’occupent en effet du catering grâce aux bus anciens ainsi que de l’installation de parasols et de mange-debout. Le service est à la fois convivial, haut de gamme et responsable vis-à-vis de l’environnement.

 

Des produits locaux

Nous sommes les premiers, et jusqu’ici les seuls, à proposer un tel concept

«Au bon marché» est synonyme de produits luxembourgeois. «Nous possédons à l’heure actuelle deux camionnettes: la première, de couleur verte, propose les vins et crémants de la maison Alice Hartmann; la seconde, jaune, offre quant à elle une bière de la Brasserie luxembourgeoise Simon», explique le directeur. Si le crémant a la particularité d’être mis quelques mois en vieux fûts en chêne avant d’aller dans des cuves en inox afin d’obtenir une note boisée très spécifique, la bière a quant à elle le temps de maturer pendant plusieurs semaines afin d’atteindre le niveau de qualité exigé.

Également fournisseurs de la Cour, ces deux partenaires proposent des produits locaux, de qualité et créés selon une longue tradition que l’entreprise partage: «Mon arrière-arrière-grand-père a été un des premiers maîtres brasseurs de la Brasserie Simon», nous précise-t-il.

En fonction des occasions, «Au bon marché» propose également des boissons non-alcoolisées et des petits-déjeuners comprenant du café luxembourgeois «Roude Léiw» et les croissants d’un boulanger local. «Nous tenons à ce que nos produits viennent de la région, dans un esprit de durabilité», conclut Georges Carbon.

Lire sur le même sujet: