Pour des PME innovantes

Mutualité des PME

Le chemin qui sépare l’idée innovante qui germe dans un esprit à son exploitation commerciale, n’est pas toujours facile. C’est pourquoi la Mutualité des PME apporte conseils, expertises, solutions de financement, garanties et un suivi sur le long terme aux jeunes entrepreneurs du Luxembourg. Créée en 1949 sur une initiative conjointe de la Chambre des Métiers et de la Fédération des Artisans dans le but de reconstruire le secteur artisanal, la Mutualité épouse aujourd’hui tous les secteurs de la diversification économique des PME du pays. Patrick Dahm, administrateur délégué et Roland Dernoeden, président du conseil d’administration, reviennent sur 69 années au service de l’innovation.

 

Quelles sont les missions de la Mutualité des PME?

PD: Quatre phases principales jalonnent notre intervention dans l’accompagnement de nos clients. Dans un premier temps de conseil, il s’agit de comprendre les projets et si besoin, d’aider à établir une planification jusqu’à leur aboutissement.

Nous assurons ensuite la médiation entre notre client et les différents acteurs qui mettront en place le financement du projet comme les banques, la SNCI, le ministère de l’Economie, etc.

Après avoir établi un plan de financement en tenant compte des différentes aides étatiques possibles, le facilitateur que nous sommes assume tout ou partie des risques financiers en cautionnant des crédits auprès des banques ou encore en émettant des garanties auprès des acteurs économiques ou organismes.

Aussi, nous souhaitons accompagner nos clients sur le long terme, en faisant le suivi des décisions prises et en leur apportant des conseils de gestion.

C’est toujours la confiance que nous mettons dans le projet et son promoteur qui définit notre soutien ou notre refus.

RD: Nous sommes conscients que la charge administrative représente un poids considérable pour un jeune entrepreneur qui se lance. Souvent spécialisé dans un domaine précis, il est susceptible de faire des erreurs dans la gestion de son entreprise et nous sommes là pour l’aider à en commettre le moins possible. C’est pourquoi la Mutualité des PME appartient à un groupe multiservices et la Fiduciaire des PME peut par exemple jouer un rôle dans le suivi de la comptabilité de nos clients.

 

Qui sont vos bénéficiaires?

PD: Toute personne ou PME de tous secteurs confondus ayant un projet clair et réaliste peut s’adresser à nous pour obtenir des conseils. Que le projet ne soit encore qu’à l’état d’idée ou déjà bien lancé, nous prenons le temps d’examiner chaque dossier avant toute décision concernant la suite de nos démarches. C’est toujours la confiance que nous mettons dans le projet et son promoteur qui définit notre soutien ou notre refus.

Nous aidons aussi les entreprises déjà établies, celles qui souhaitent racheter un concurrent, étendre leur domaine d’activité, se délocaliser ou encore moderniser leurs installations. Connaissant les régimes des aides étatiques, nous pouvons véritablement optimiser le plan de financement.

RD: La Mutualité des PME est une société coopérative de caution mutuelle, ce qui implique que nos clients sont aussi nos associés. Seules les entreprises luxembourgeoises qui acquièrent des parts à la Mutualité peuvent prétendre à ce titre.

 

Avez-vous un exemple de success story?

PD: Nous disposons de deux pépinières d’entreprises ou «Handwierkerhäff» situés à Mondorf-les-Bains et Kehlen. Les exemples ne manquent pas mais je pense tout particulièrement à IFC International Fire Control, une société active dans la protection incendie née dans notre incubateur de Mondorf et qui pèse aujourd’hui quelques 8 7 millions de chiffre d’affaires et plus de 50 collaborateurs.

 

Qu’est-ce que le «Pack créateur d’entreprise»? 

PD: Il est un outil qui permet de mieux promouvoir toute l’aide que la Mutualité peut offrir à une nouvelle entreprise. Nous y réunissons notre savoir-faire et notre expérience pour aider les créateurs à se lancer. Par la suite, après l’obtention du financement et le lancement de l’entreprise, la Mutualité pourra toujours les suivre.

Nous insistons sur le fait que lors de la création d’une entreprise, il faut s’accorder le temps nécessaire pour s’établir correctement. Certaines personnes veulent brûler les étapes et se lancer le plus vite possible et le regrettent souvent par la suite. D’autres souhaitent prendre jusqu’à un an pour établir une planification optimale. Tous les projets sont différents et avancent à leur rythme mais il faut prendre le temps nécessaire pour une planification prévoyant toutes les étapes d’un projet.

 

Quels sont les atouts de la Mutualité?

RD: Une jeune pousse manque bien souvent de fonds propres pour lancer ses activités et un dossier sans garantie a peu de chance d’être soutenu par les banques. L’entrepreneur peut alors faire appel à nos services pour émettre des garanties afin que son dossier aboutisse.

Il y a beaucoup d’outils au Luxembourg qui rendent possible la création et la reprise d’entreprises, mais l’un des principes fondamentaux est la répartition des risques. Rares sont les organismes qui acceptent d’assumer l’entièreté des risques pour un projet de création d’entreprises, nous intervenons alors pour mettre en contact un entrepreneur avec les différentes entités qui pourront s’allier pour assumer ensemble ces risques.

Lorsque le projet est lancé, nous gardons le contact avec les jeunes entrepreneurs et nous leur proposons notre aide pour continuer à faire prospérer leur nouvelle entreprise.