SERGE AIMÉ COULIBALY, ROKIA TRAORÉ / FASO DANCE THÉÂTRE

Après Kalakuta Republik (2018), basé sur la musique et la vie de Fela Kuti, Serge Aimé Coulibaly nous revient avec Kirina, une épopée contemporaine qui s’inspire d’une bataille ancienne de l’Afrique de l’Ouest, racontée dans L’épopée de Soundiata, considérée comme un texte fondateur au Mali. Il puise ainsi aux sources de l’Histoire et de la fiction.Aux confluences des grandes tragédies grecques autant que des mythes bibliques et africains, Kirina est le théâtre des batailles et des célébrations cathartiques, des sacrifices et des unions. Sur un livret de Felwine Sarr, avec la musique de Rokia Traoré, Serge Aimé Coulibaly déploie un vocabulaire dansé basé sur la violence intérieure et la fragilité. Dans cette fresque où la danse est une marche et la marche est transformation, se met en mouvement un récit sans âge, à la symbolique païenne, qui évoque la nécessité de la migration.Sur scène, neuf danseurs, six musiciens, un parolier et trente figurants locaux incarnent le récit d’un peuple gorgé d’espoir et de révolte qui marche vers son avenir. Coulibaly a créé un spectacle sur les peuples en marche, les événements qui colorent, voire dirigent ces migrations et leurs influences sur la société.» Kirina n’est pas uniquement un spectacle de danse et de musique africaine, c’est un plaidoyer pour témoigner de la richesse de l’Afrique et de ses capacités à grandir seule en se débarrassant du poids de la décolonisation. […] «Au dessus de l’honneur, il y a toujours l’honneur», dit le récitant du spectacle. L’honneur de Serge Aimé Coulibaly et Rokia Traoré est de porter haut les couleurs de leur continent. La musique de Rokia Traoré est magnifique, les notes pop des guitares se mêlent harmonieusement aux percussions du balafon. www.sceneweb.fr, Stéphane Capron

Mercredi 22 AVRIL 2020 à 20h00
Jeudi 23 AVRIL 2020 à 20h00

DURÉE 1h35 (pas d’entracte)

Adultes 20 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Studio