La Traviata de Giuseppe Verdi

La tradition est respectée avec un Verdi à l’affiche, et quel Verdi: La Traviata. Une nouvelle occasion pour les spectateurs de vivre le merveilleux paradoxe: se réjouir au spectacle d’une tragédie! Comme elle est triste l’histoire de Violetta Valéry, «la dévoyée», la mondaine prête à métamorphoser sa vie par amour pour Alfredo Germont, un homme que les bonnes convenances d’une société hypocrite, incarnée par le père Germont, lui interdisent. Elle se sacrifiera. Mais surtout quelle musique pour transfigurer le propos. La Traviata est un catalogue de quelques-uns des plus beaux airs de Verdi, qu’on ne se lasse pas d’entendre encore et encore.

Une deuxième raison de se réjouir de cette production est que sa mise en scène a été confiée à Robert Wilson (également présent à Luxembourg pour la création du Livre de la Jungle). Le public luxembourgeois pourra à son tour découvrir les images scéniques que ce magicien des lumières, cet homme des déplacements mesurés, des hiératismes révélateurs, a créées. Comment il a réussi à conjuguer les déferlements de la fête tragique avec ses univers si superbement maîtrisés. Un troisième aspect bienvenu de cette Traviata est qu’elle sera dirigée par Teodor Currentzis, un chef qui s’est imposé à la tête de MusicAeterna, son orchestre de l’Opéra de Perm, dont il a fait un ensemble de référence.

[EN] When one of the most “calm and collected” stage directors of our time and disciple of experimental theatre Robert Wilson directs one of Verdi’s most emotional masterpieces one can be certain of an intriguing evening. Wilson’s strange, abstract, surreal pictures engender gasps of adulation. Add to this the musical genius of conductor Teodor Currentzis, current artistic director of Perm Opera and Ballet Theatre and his award-winning MusicAeterna Ensemble and you have all the ingredients for a memorable operatic evening. Premiered at the Linz State Theatre in 2015, this production of La Traviata then transferred to Perm, Russia, where it was awarded the prestigious Golden Mask Award.

Wilson returns to the Grand Théâtre next April for the world premiere of his adaptation of Rudyard Kipling’s much loved classic The Jungle Book.

En italien, avec surtitres en français & allemand

Vendredi 12 OCTOBRE 2018 à 20h00
Dimanche 14 OCTOBRE 2018 à 17h00
Mardi 16 OCTOBRE 2018 à 20h00

DURÉE 2h10 & 2 entractes

Introduction à l’opéra par les Amis de l’Opéra une demi-heure avant chaque représentation (en français)

Adultes 65 €, 40 €, 25 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Grande Salle

Source : http://www.theatres.lu/SAISON+2018_2019