Les villes intelligentes au profit d’un urbanisme durable… mythe ou réalité

Les 05 et 06 mars 2019 à Esch/Belval – Plate-forme d’échanges et de débats sur ce qu’est et peut être une ville intelligente : diversité des analyses et des pratiques.

Le LIST, le LISER, l’ENAP et LuxReal vous invitent à vous inscrire à cette rencontre d’actualité et alignée avec les enjeux des futures générations.

Dans l’actuel contexte sociétal international – où se mêle quête de croissance économique continue, conflits sociaux aux revendications contradictoires, exigence de transition écologique face aux risques grandissant de pollution et au réchauffement climatique, ou encore crise migratoire et institutionnelle au sein et entre les états – il existe un espace territorial aux multiples facettes à la croisée de ces différents courants. Dénommé ville, agglomération, communauté de communes et d’agglomération, mégalopôle, quelque soit le terme retenu, cet espace territorial est en constante évolution. Cet espace subit autant qu’il peut animer par son périmètre géographique et ses fonctionnalités, les phénomènes socio-économiques et environnementaux précités. Il représente ainsi à la fois une solution et un problème. Il peut par exemple contribuer à accroitre la richesse économique et culturelle en accueillant de nouvelles entreprises, de nouvelles manifestations. En contrepartie, il pourra aussi accroître les inégalités sociales en réduisant les accès au logement par une spéculation des biens immobiliers, et ainsi exclure des populations les plus modestes à sa périphérie. Il peut par ailleurs élaborer une offre touristique de qualité pour animer la vie sociale entre ses résidents et ses non-résidents, mettre à disposition des services de proximité à sa population. Dans le même temps, il ne pourra pas être en capacité de réguler sa congestion urbaine et diminuer les risques de pollution. Qu’il soit dans un espace densément peuplé ou plus isolé, cet espace territorial représente un système complexe aux enjeux de développement contradictoire, nécessitant de multiples expertises et responsabilités pour comprendre et agir au mieux des intérêts de l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème territorial. C’est un défi tant d’un point de vue stratégique qu’opérationnel, sans compter que les moyens et outils techniques à visée systémique sont encore à construire.

Cela étant, cet espace territorial représente un objet scientifique aux multiples caractéristiques, une source de débats et d’échanges inépuisables quant aux procédés de le concevoir, de l’aménager, de l’animer au profit de ses occupants, résidants ou visiteurs de manière durable. Il challenge ainsi les représentants publics et privés sur leurs responsabilités respectives.

C’est pourquoi le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) et le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER) se sont associés, avec la coopération de l’Ecole Nationale d’Administration Publique (ENAP) du Québec, dans la co-organisation de la 10ème édition du Symposium International orienté vers la ville intelligente et ses enjeux, défis, usages et impacts sur la gouvernance publique. Depuis plus d’une décennie, le LIST investit de manière significative dans les technologies numériques, en particulier dans le stockage et l’exploitation de données liées à la gestion des villes dans des domaines tels que la mobilité, la construction, la gestion de l’énergie et de l’eau, ce qui a pour vocation de faciliter les efforts des urbanistes pour développer des solutions durables et des services dédiés à la gestion de la ville. Pour le LIST, la création de villes adaptées au futur ne se fera pas par hasard ; la technologie sera cruciale pour évaluer et développer les meilleures solutions. Le LIST a pour objectif d’équiper les responsables politiques et les entreprises privées avec les outils pour contribuer à créer des villes où les gens peuvent vivre et travailler en harmonie. Avec cet évènement le LIST et le LISER apportent leur pierre à l’édifice pour aller en cette direction. Le LISER spécialisé dans les recherches économiques, sociales et spatiales, questionne les politiques publiques, tout en pratiquant ex-ante et ex-post des évaluations de l’impact de ces interventions dans une optique interdisciplinaire.

En partenariat privilégié avec LuxReal également, une association regroupant les principaux acteurs de la place luxembourgeoise en matière de fonds d’investissement dans l’immobilier, cabinets d’audits et d’avocats, entreprises de construction, professionnels de la conception et planification territoriale et urbaine, cet évènement veut réunir différentes parties prenantes, pas ou peu en proie à se rencontrer habituellement pour apprendre les uns des autres, s’enrichir de l’enjeu et des pratiques associées qui doivent s’orienter vers un développement urbain des plus durables.

Ce symposium représente ainsi une opportunité de pouvoir générer en un même endroit durant deux jours, une plate-forme physique d’échanges et de discussions.

Le symposium répond à des exigences organisationnelles d’un colloque scientifique avec un appel à communication scientifique et un processus de sélection des meilleures communications selon des standards d’évaluation, mais pas seulement. Il offre aussi l’opportunité aux participants professionnels des questions d’urbanismes ou apparentées, aux consultants et entreprises en charge de moderniser les infrastructures matérielles, technologiques, et aux représentants de la fonction publique (aux niveaux local, national et transnational) d’accéder à ses travaux et observations scientifiques de manière didactique et pratique. A ce titre, des illustrations de travaux scientifiques provenant d’Asie, du Moyen-Orient, d’Afrique et évidemment d’Europe seront exposées aux participants.

Les sujets traités dans ces ateliers scientifiques mettront en lumière plusieurs problématiques. Ils traiteront des questions de développement touristique, de création de valeur économique et sociale, mais également de développement d’emploi, de sécurité physique et de protection des données collectées, traitées par les nouveaux dispositifs technologiques (capteurs, application, plateforme). Les nouvelles pratiques en matière de santé, de stratégie de gouvernance renouvelée, notamment dans les nouveaux rapports et interactions sociales avec les citoyens, seront également exposées. En tout, plus d’une trentaine de communication scientifique seront présentées aux participants sous forme d’exposés, de posters pour faire part de l’avancée de leurs travaux. Il ne s’agira pas dans ce cadre de donner des réponses toutes faites à des problèmes complexes. Il sera question de découvrir comment les chercheurs retenus dans ce symposium selon des protocoles de recherche, analysent, observent et proposent d’appréhender l’évolution de la ville intélligente de demain, afin de promouvoir une qualité de vie durable pour ses occupants.

Les organisateurs et partenaires de ce symposium, le LIST, le LISER, l’ENAP et LuxReal incarnent ainsi cette complémentarité d’approches et invitent la communauté scientifique et professionnelle à une réflexion stratégique sur la gouvernance de ces espaces innovants, comprenant au sens large territoires et municipalités, et donc aussi sur la question du périurbain et de la compatibilité d’une vision intégrée avec des développements qui étendent l’empreinte de la ville au regard des nouveaux usages, des nouveaux services connectés, tout en se devant de garantir bien-être et justice sociale pour ses citoyens.

 

Au-delà des ateliers scientifiques proposés, différentes tables rondes seront également organisées sur des sujets jugés critiques par les organisateurs et partenaires. Ces temps d’échanges plus interactifs permettront d’aborder plus spécifiquement des sujets complexes et passionnant allant du renouveau de la gouvernance publique et de la place du citoyen dans des espaces hyper-connectés. Il sera aussi question de la numérisation croissante des données et des services urbains – à travers le déploiement des plates-formes technologiques dits de pilotage territorial. Il y aura aussi une table ronde dédiée aux besoins de nouveaux concepts, de nouvelles pratiques de systèmes de transports intelligents face aux défis de la densification de la population urbaine et du réchauffement climatique. La problématique centrale des nouveaux outils et modèles de financement existants ou à concevoir qui peuvent supporter et renforcer un développement territorial harmonieux sera aussi traitée. Enfin, un focus sera proposé sur la question de la Santé durant ces temps d’interaction privilégiés au regard des projections de population vieillissante en Europe. Regroupant expertises de terrains en provenance du privé et du public, expertises de conseils et d’analyses, ces tables rondes auront vocation à susciter le débat, à faire émerger les controverses et à apporter des pistes de solutions au regard de la confrontation des idées et des points de vue.

Quelques données pour ce symposium:

  • 9 ateliers scientifiques,
  • 5 tables rondes,
  • une opportunité de pouvoir comprendre, observer les enjeux et les pratiques technologiques des villes intelligentes au service du bien commun,
  • une diversité de panélistes en provenance des secteurs privé, public et académique,
  • une présence attendue de représentants ministériels.

Plus d’informations : https://www.symposium-managementpublic.com/ / Pour tout contact : symposium2019@list.lu

 

Pour les plus curieux, une sélection des projets Smart Cities du LIST : https://www.list.lu/fr/news/la-ville-intelligente-du-futur/

 

Découvrez la vidéo du LIST illustrant les pratiques concrètes en matière de Smart Cities :

https://www.list.lu/fr/news/le-travail-quotidien-dun-rto-4-villes-intelligentes-2/

 

Plus d’informations sur LuxReal : http://www.luxreal.lu/real-estate-market.html

Lire sur le même sujet: